Bouwe Bekking : « Sur The Ocean Race, le projet Imoca est plus difficile à vendre »

A 55 ans, Bouwe Bekking compte à son actif huit participations à la course autour du monde en équipage (Whitbread puis Volvo Ocean Race), les deux dernières sous les couleurs de Brunel, avec, à la clé, une troisième place lors de l’édition 2017-2018. Toujours aussi passionné, le Néerlandais se verrait bien y retourner en 2021. Mais semble sceptique sur le projet Imoca, comme il s’en ouvre à Tip & Shaft.

Le Figaro 3 s’annonce technique et physique

Depuis le 7 janvier dernier, 49 exemplaires du nouveau Figaro Bénéteau 3 ont été livrés à leurs propriétaires. Plus d’une trentaine naviguent aujourd’hui, concentrés entre Lorient, Port-la-Forêt et Saint-Gilles Croix-de-Vie, où nombre de skippers préparent la première épreuve de la saison, la Sardinha Cup (26 mars-13 avril). Tip & Shaft a recueilli les premiers retours de plusieurs marins (Loïck Peyron, Fabien Delahaye, Nicolas Lunven, Adrien Hardy),…

Franck Cammas : « Le challenge avec Oman Sail est élevé »

Franck Cammas a étrenné ses nouvelles couleurs d’Oman Sail  en prenant la 6e place de Sailing Arabia The Tour, première épreuve de la saison de Diam 24, qui s’est achevé samedi à Salalah, à l’extrême sud du sultanat, et a été remporté, comme en 2018, par Beijaflore(Valentin Bellet). C’est là, entre « bagad » local et touristes, que Tip & Shaft a rencontré celui qui dirige désormais les activités en Europe de la structure omanaise.

Comment s’organise France SailGP Team

SailGP, le nouveau circuit créé et financé par le tandem Larry Ellison-Russell Coutts, débute les 15 et 16 février à Sydney. Six équipes représentant les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Australie, la Chine, le Japon et la France vont s’affronter sur les cinq étapes de la saison qui s’achèvera à Marseille en septembre. Tip & Shaft vous en dit plus sur la façon dont s’est montée l’équipe française menée par Billy Besson.