Franck Cammas : « Le challenge avec Oman Sail est élevé »

Franck Cammas a étrenné ses nouvelles couleurs d’Oman Sail  en prenant la 6e place de Sailing Arabia The Tour, première épreuve de la saison de Diam 24, qui s’est achevé samedi à Salalah, à l’extrême sud du sultanat, et a été remporté, comme en 2018, par Beijaflore(Valentin Bellet). C’est là, entre « bagad » local et touristes, que Tip & Shaft a rencontré celui qui dirige désormais les activités en Europe de la structure omanaise.

Comment s’organise France SailGP Team

SailGP, le nouveau circuit créé et financé par le tandem Larry Ellison-Russell Coutts, débute les 15 et 16 février à Sydney. Six équipes représentant les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l’Australie, la Chine, le Japon et la France vont s’affronter sur les cinq étapes de la saison qui s’achèvera à Marseille en septembre. Tip & Shaft vous en dit plus sur la façon dont s’est montée l’équipe française menée par Billy Besson.

Don McIntyre : « Nous espérons 30 bateaux au départ en 2022 »

Fondateur de la Golden Globe Race qu’il a portée à bout de bras, Don McIntyre est forcément un organisateur heureux après les arrivées du vainqueur Jean-Luc Van den Heede (en près de 212 jours) et du Néerlandais Mark Slats (214 jours et 12 heures), même si le taux d’abandon de la première édition de cette course a été important (12 sur 18 à ce jour). Pour Tip & Shaft, l’Australien dresse un premier bilan et évoque la prochaine édition, en 2022.

[Contenu sponsorisé] Comment l’ETF26 se propose comme support d’entraînement des teams pro

C’est devenu le mantra de la plupart des équipes professionnelles de course au large : engranger encore et toujours des heures de vol pour maîtriser les nombreux paramètres de la navigation sur foils. Problème : entre les longues périodes de chantier pour les uns et l’attente de leurs nouvelles machines Imoca ou Ultimes pour les autres, nombre de coureurs se retrouvent durant de longs mois sans support volant pour faire leurs gammes…