Quentin Delapierre : « Sur le Tour, l’objectif principal est de prendre du plaisir »

Vainqueur du Tour Voile en 2016, 6e l’an dernier à la tête de Lorina Limonade-Golfe du Morbihan, Quentin Delapierre a remporté dimanche la Normandie Cup, dernière épreuve en Diam 24 avant l’édition 2018 du Tour. Un des nombreux projets sur lesquels est impliqué ce marin polyvalent, vu récemment sur la Nice UltiMed avec Sodebo et qui participera dans quelques jours à la Semaine de Kiel en Nacra 17 avec Manon Audinet. Pour Tip & Shaft, il revient sur ses différents projets.

Volvo Ocean Race : trois questions pour un vainqueur

Après l’In-Port Race de Cardiff remportée vendredi par Dongfeng Race Team devant Mapfre et Brunel, la dixième et avant-dernière étape de la Volvo Ocean Race s’élance ce dimanche à destination de Göteborg avant une ultime étape vers la Haye (départ le 21 juin). Avec trois équipes en trois points au général, Dongfeng Race Team, Mapfre et Brunel, l’issue de cette édition 2017-2018 n’a jamais été aussi incertaine. Dans quelle dynamique sont les trois teams ? Quelles stratégies adopter ? Le format des deux dernières étapes favorise-t-il un équipage plus qu’un autre ? Tip & Shaft a interrogé quatre spécialistes : le tenant de l’épreuve Ian Walker, vainqueur en 2015 sur Abu Dhabi, Thomas Rouxel, qui a couru une étape sur Brunel, Nicolas Lunven, navigateur sur Turn the Tide on Plastic, et Gilles Chiorri, team manager d’AkzoNobel.

Comment ont été créées les Imoca Globe Series

Monaco accueille jusqu’au 8 juin les Monaco Globe Series, la première épreuve d’un nouveau circuit baptisé Imoca Globe Series, officiellement lancé vendredi dernier. Le successeur des Imoca Ocean Masters, lancés précédemment par Open Sports Management (OSM), est le fruit d’une année de tractations entre la classe Imoca, le Vendée Globe et OC Sport, organisateur, entre autres, de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Comment les trois parties sont-elles parvenues à créer ce nouveau circuit ? Tip & Shaft vous emmène dans les coulisses des négociations.

Johan Salén : « La Volvo Ocean Race a un très fort potentiel »

Après de longs mois de réflexion, les actionnaires de la Volvo Ocean Race ont donc choisi de vendre l’épreuve dont ils étaient propriétaires depuis 1997. Selon nos informations, deux entreprises étaient en finale : les Anglais d’Origin Sports Group (propriété de Keith Mills, proches d’Alex Thomson) et les Suédois Richard Brisius (50 ans) et Johan Salén (57 ans) d’Atlant Ocean Racing, actuels co-CEO de l’évènement. Ces derniers, fins connaisseurs de l’épreuve, ont été choisis ce jeudi comme repreneurs. En exclusivité pour Tip & Shaft, Johan Salén dévoile – dans un français parfait (il est marié à Christine Guillou, qui fut, entre autre, skipper d’EF Education lors de la VOR 1997-1998) – leurs ambitions pour la course.

Jean-Luc Nélias : « En Ultime, il faut prendre tout ce qu’il y a à prendre »

Après avoir remporté la Nice UltiMed au début du mois avec Thomas Coville sur Sodebo, Jean-Luc Nélias change de braquet, puisqu’il dispute actuellement la Normandy Channel Race en Class40, co-skipper de Sébastien Marsset sur Campings Tohapi (8e sur 27 mardi matin). L’occasion d’échanger avec ce marin aux multiples facettes, qui, ces dernières années, a participé deux fois à la Volvo Ocean Race en tant que navigateur, avec Groupama puis Mapfre.

Les 52 Super Series en plein renouveau

Le coup d’envoi de la saison des 52 Super Series a été donné la semaine dernière avec la première des cinq épreuves programmées en 2018, la Sibenik 52 Super Series Sailing Week, remportée, par Quantun Racing. Douze équipages représentant huit pays y participaient, dont… neuf disposant d’un TP52 flambant neuf : sept plans Botin, deux Vrolijk/Judel, autour de 3 millions d’euros l’unité ! La preuve…

Le GC32 Racing Tour reste serein

Lancée en 2014, la classe GC32, reconnue officiellement par World Sailing en 2017, vite cette semaine (23-27 mai) son tout premier Championnat du monde sur le lac de Garde. Une quinzaine de teams menés par certains des skippers les plus renommés de la planète vont s’affronter, une partie venant des Extreme Sailing Series, l’autre du GC32 Racing Tour…