SailGP : avec une équipe française et à Marseille

Le projet était dans l’air depuis plusieurs mois, il a été officialisé mercredi dernier à Londres : Larry Ellison et Russell Coutts y ont annoncé le lancement de SailGP, un nouveau circuit disputé sur des catamarans monotypes de 50 pieds dotés d’ailes rigides, disputé en 2019 par six équipes nationales – dont une française – avec une finale à Marseille du 20 au 22 septembre. Tip & Shaft est parti à la pêche aux infos.

Classe Mini : 2018, bien mieux qu’une saison de transition

La Chrono 6.50, qui eu lieu ce week-end à Lorient (victoires d’Erwann Le Méné en proto, de Sébastien Gueho en série), et la Mini Barcelona, dont le départ sera donné le 5 octobre, clôturent la saison 2018 de la classe Mini en Atlantique. L’occasion pour Tip & Shaft de  faire un bilan avec plusieurs protagonistes de la classe et de se tourner vers une année 2019 qui sera marquée par l’arrivée de nouveaux bateaux de série et de prototypes à foils.

Comment Maître CoQ a choisi Yannick Bestaven

Maître CoQ a annoncé le 14 septembre un nouveau partenariat avec Yannick Bestaven jusqu’au prochain Vendée Globe. Tip & Shaft vous explique comment l’entreprise vendéenne, qui avait auparavant soutenu Jérémie Beyou pendant six ans, a porté son choix sur le Rochelais, après avoir rencontré de nombreux autres skippers.

Armel Tripon : « Avec les foils des Multi50, on a gagné 25% de vitesse à certaines allures »

Troisième du Grand Prix Valdys couru en équipage, Armel Tripon est désormais concentré sur ses derniers entraînements en solitaire en vue de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe qui sera sa dernière course en Multi50 sur Réauté Chocolat. Car l’année prochaine, le Nantais lancera son projet de Vendée Globe avec un foiler neuf, attendu en août. Il évoque cette double actualité pour Tip & Shaft.