Solitaire du Figaro : changement d’ère

Ecarts colossaux, favoris recalés, classements chamboulés, skippers fébriles… : jouée habituellement dans un mouchoir, la Solitaire Urgo Le Figaro semble éternuer un grand coup en 2019 et chasser quelques décennies de certitudes. Avec un nouveau bateau, des parcours plus ouverts, un AIS qui porte moins et une météo insaisissable, cette édition du cinquantenaire pose des questions mais semble ne s’être jamais aussi bien portée. Coureurs, coachs, sponsors et organisateurs témoignent sur cette transformation avant le départ de l’ultime étape, dénouement d’une édition qui a déjà sa place dans les annales.

Manfred Ramspacher : « La Globe40 est raisonnable en termes de parcours et de coûts »

Patron de Sirius Events, la société qui organise notamment la Normandy Channel Race, Manfred Ramspacher a dévoilé la semaine dernière un projet de nouvelle course, la Globe40, un tour du monde en double en Class40 en huit étapes (escales au Cap Vert, à l’île Maurice, à Auckland, en Polynésie française, Ushuaia, Recife, Grenade) qui s’élancerait le 27 juin 2021 pour s’achever mi-mars 2022. L’intéressé en dit plus à Tip & Shaft.

Solitaire du Figaro : ce qu’il faut retenir à mi-parcours

En deux étapes, la 50e édition de la Solitaire Urgo le Figaro s’est considérablement décantée, avec la prise de pouvoir de Yoann Richomme, vainqueur à Kinsale et deuxième à Roscoff. Fort de 2h23 et 2h34 d’avance sur ses poursuivants immédiats, Pierre Leboucher et Armel Le Cléac’h, le skipper de Hellowork-Groupe Télégramme a-t-il pour autant partie gagnée ? Tip & Shaft a réuni un panel de spécialistes pour faire un premier point à mi-parcours. Dominic Vittet, vainqueur de l’épreuve en 1993, Christian Le Pape, patron du Pôle Finistère Course au large, Charlie Dalin, sur le podium des cinq dernières éditions, Thomas Rouxel, l’Irlandais Marcus Hutchinson et le journaliste Dominic Bourgeois ont ainsi répondu à nos interrogations.

Jean-Yves Bernot : « La Solitaire n’est pas jouée »

La première étape de la Solitaire Urgo Le Figaro entre Pornichet et Kinsale s’est achevée jeudi soir sur la victoire de Yoann Richomme (Hellowork-Groupe Télégramme) devant Tom Laperche (Bretagne CMB Espoir) et Pierre Leboucher (Guyot Environnement). Cette étape riche en rebondissements, fatale à certains favoris, déjà relégués à plusieurs heures, est analysée pour Tip & Shaft par le spécialiste de la météo, Jean-Yves Bernot, qui collabore sur cette Solitaire avec le Pôle Finistère Course au large.