Mark Turner pense que la voile doit prendre un virage sociétal

Mark Turner : « La question la plus importante, c’est celle du sens de ce que l’on fait »

Avec la pandémie de Covid-19 qui touche la planète s’ouvre une grande période d’incertitude pour le sport, à laquelle la voile de compétition n’échappe pas. Quels vont êtes les impacts sur la discipline ? Quels changements de modèles économiques s’annoncent-ils ? Comment les courses doivent-elles se transformer ? Quels vont être les comportements des sponsors ? Pour essayer de mieux comprendre ces nouveaux enjeux, Tip & Shaft lance une série de cinq grands entretiens autour du futur des courses à la voile. Premier invité, Mark Turner, cofondateur, avec Ellen MacArthur, d’Offshore Challenges qui deviendra OC Sport, patron de la Volvo Ocean Race entre 2016 et 2017, désormais consultant.

Maxi Class Association

Andrew McIrvine : « Une grande remise à zéro »

Andrew McIrvine est la cheville ouvrière du succès ces dernières années de l’International Maxi Association, il a contribué à soutenir les événements majeurs et à encourager un plus grand nombre de propriétaires et de bateaux à rejoindre la classe. Par ailleurs chirurgien vasculaire de renom, consultant pour trois grands hôpitaux, président de la section de chirurgie de la Royal Society of Medicine et membre du conseil de la British Medical Association, le secrétaire général de la classe, confiné chez lui à Londres, a forcément un œil avisé sur le développement de la pandémie de Covid-19 qui, selon lui, va modifier l’horizon des courses de grands bateaux.