Into The Wind : les dernières infos Tip & Shaft

Retrouvez les derniers épisodes d’Into The Wind, le podcast où les marins prennent le temps de revenir sur leur parcours et se racontent au long cours, depuis leurs débuts et leurs galères jusqu’à la gloire et aux sommets des podiums.

Lalou Roucayrol_podcast voile Into The Wind

Lalou Roucayrol, invité d’Into The Wind #59

Ce matin-là de printemps, le ciel charrie de lourds grains pluvieux sur l’estuaire de la Gironde tandis que le bac qui relie Royan au Verdon-sur-Mer entame sa manœuvre d’approche. Le temps rappelle les ambiances finistériennes ou morbihannaises qui servent souvent de décors aux enregistrements d’Into The Wind. Mais rien qu’à l’odeur de la forêt et du sable mouillé des dunes qui façonnent l’arrière-plan de la pointe du Médoc, on sent que les repères habituels de nos histoires de marins ont changé.

Afficher +
Into The Wind Isabelle Autissier

Isabelle Autissier, invitée d’Into The Wind #58

Il est des noms pas comme les autres ; des noms qui vous rappellent que la voile de course s’écrit parfois à coups de légende ; des noms qui parlent à bien d’autres publics que les seuls voileux ; des noms qui vous incitent à bien relire une dernière fois la petite fiche que vous avez préparée avant de lancer l’enregistrement…

Afficher +
Marc Guillemot Into The Wind

Marc Guillemot, invité d’Into The Wind #57

Ils ne sont pas nombreux à pouvoir afficher autant de milles au compteur : Marc Guillemot a commencé sa carrière de coureur en 1979, en participant à la Twostar, et se prépare en ce printemps, plus de quatre décennies plus tard, à bientôt 63 ans, à courir… la prochaine Route du Rhum à bord d’un catamaran de course-croisière de 52 pieds ! Une vie entière consacrée à la voile de compétition.

Afficher +
Into The Wind Thomas Rouxel

Thomas Rouxel, invité d’Into The Wind #56

Il s’est mis au bateau… pour pouvoir faire de la planche à voile ! Trois décennies plus tard, Thomas Rouxel, 40 ans fin novembre, peut se targuer d’une carrière discrète mais brillante d’équipier recherché, lui qui est désormais le co-skipper de Thomas Coville à bord de Sodebo Ultim 3.

Afficher +
Jeanne Grégoire pôle finistère course au large

Jeanne Grégoire, invitée d’Into The Wind #55

C’est l’un des jobs les plus en vue du monde de la voile de compétition : la direction du Pôle Finistère course au large de Port-la-Forêt, l’usine à champions où sont passés – entre autres – Michel Desjoyeaux, Franck Cammas et nombre de vainqueurs de la Solitaire du Figaro, de la Route du Rhum et du Vendée Globe. Une “institution”, selon ses propres dires, dont la patronne est Jeanne Grégoire, 45 ans, qui a succédé en juin 2021 à Christian Le Pape, cofondateur du pôle, à sa tête durant trois décennies.

Afficher +
Tanguy Leglatin invité du podcast Into The Wind de Tip & Shaft

Tanguy Leglatin, invité d’Into The Wind #54

Il se définit comme un “professionnel de l’incompétence”, qui “voit beaucoup de choses”, mais n’est “expert en rien”. Un drôle d’autoportrait pour celui qui est devenu, en presque deux décennies de pratique, un coach que nombre de coureurs, des débutants aux plus capés, s’arrachent. A 43 ans, le tein buriné été comme hiver, le Lorientais Tanguy Leglatin passe près de 250 jours par an sur l’eau à décortiquer le comportement des bateaux et des marins. Une observation attentive qu’il transforme en conseils lors de longs débriefings qu’absorbent ses ouailles qui s’en vont ensuite conquérir les podiums dans toutes les séries de la course au large.

Afficher +
Le skipper Thomas Coville invité du podcast into the wind

Thomas Coville, invité d’Into The Wind #50

Quand on s’assoit face à lui après avoir installé les micros, on sait qu’on va en avoir pour son argent… et qu’il faut se caler confortablement. Car Thomas Coville, 53 ans, est un marin éclectique, doublé d’un formidable conteur. L’invité idéal, donc, pour fêter ce 50e épisode d’Into The Wind.

Afficher +
Bruno Troublé est l'invité du podcast de Tip & Shaft

Bruno Troublé, invité d’Into The Wind #49

C’est l’histoire d’une révélation. Celle qu’a connue, à même pas 18 ans, Bruno Troublé, dans les locaux du New York Yacht-Club, en plein Manhattan, en découvrant la Coupe de l’America qui y trônait alors dans une vitrine.

Afficher +
Logo Tip & Shaft blanc

Membre du

Membre du SPIIL

Lauréat du Fonds de soutien
à l’émergence et à l’innovation dans la presse
du ministère de la Culture

Contactez Tip & Shaft :

© Tip & Shaft 2015-2020. Tous droits réservés. Mentions légales & politique de confidentialité