Dubois : « Faire atterrir l’équipe en douceur »

Eliminé dès les Louis Vuitton America’s Cup Qualifiers, après 6 défaites et 2 victoires, Groupama Team France rentrera des Bermudes à la fin du mois de juin. Tip & Shaft a appelé Bruno Dubois, le team manager de l’équipe emmenée par Franck Cammas, pour en savoir un peu plus sur l’avenir du défi français.

On a le sentiment que vous avez été presque surpris et soulagés par vos deux victoires contre Artemis et Land Rover BAR…
Il ne faut pas oublier qu’on a pris bâches sur bâches pendant les régates d’entraînement et qu’on aurait très bien pu rentrer avec zéro victoire. Mais la Coupe de l’America, c’est vraiment « expect the unexpectable » – « attendez-vous à l’inattendu« . Nous étions les petits Français qui débarquent, partis de rien, avec moins de temps et d’argent que tous les autres et on a réussi à battre Artemis et Land Rover BAR – et on a même failli battre les Anglais et leurs 140 millions d’euros de budget une deuxième fois… On a vu Iain Percy et Ben Ainslie venir nous dire « chapeau pour ce que vous avez fait avec les moyens que vous aviez », je ne m’y attendais pas ! D’ailleurs, notre aile a été élue mercredi soir « aile de la Coupe » et va servir de modèle si l’aile devient one design pour la prochaine Coupe de l’America. Pas celle d’Artemis et de Boeing, pas celle d’Oracle et d’Airbus, mais celle de Gwénolé Bernard, Nicolas de Castro et des ingénieurs d’Altran ! C’est une belle reconnaissance de la communauté de la Coupe de l’America.

Est-ce que les sponsors ont compris ces résultats ?
Chez Norauto, ils sont au taquet, ils ont déjà annoncé qu’ils continuaient [ce qui était prévu, NDLR]. Le PDG de Groupama était présent quand nous avons gagné contre les Anglais et contre les Suédois, il était aux anges, remonté comme une pendule. La délégation est rentrée mais ils reviennent pour la finale avec des clients. Ils ont fait venir beaucoup de grands comptes : au total, on a reçu quelques 500 VIP aux Bermudes. Maintenant, Groupama va regarder les retombées et attendre la fin de la Coupe pour prendre sa décision. Si le vainqueur n’est pas Emirates Team New Zealand, on sait où on va : la prochaine Coupe a lieu dans deux ans en AC50, avec une dizaine d’ACWS prévues avant ; si les Kiwis l’emportent, c’est plus incertain [ils sont les seuls à ne pas avoir signé l’accord entre les concurrents pour la prochaine édition, NDLR]. Nous devrions avoir rapidement, après la finale, un go-no go de la part de Groupama.

Quel est l’avenir immédiat de l’équipe ?
Nous sommes tenus de rester jusque fin juin aux Bermudes, puis tout le matériel sera de retour à Lorient mi-août. D’ici là, nous avons encore quelques sorties d’essai prévues et nous tenons aussi, avec Franck, à faire naviguer tous les membres du team. D’expérience, je sais que c’est une période pas facile : les gens sont épuisés, l’équipe a été sous pression pendant de longs mois, il faut la faire atterrir en douceur. Tout le monde doit prendre des vacances, on fera le point après. Ensuite, il faut qu’on trouve des passerelles pour occuper les membres de l’équipe en attendant de sécuriser rapidement le budget.

Quelle est la deadline que vous vous êtes fixée pour réunir les fonds d’une prochaine campagne ?
La semaine passée ! [rires] Idéalement, ce serait début juillet

Dans les autres teams, certains techniciens ont déjà re-signé pour la 36e, avez-vous eu des débauchages ?
Pas encore. Je crois qu’ils ont envie de continuer avec nous !

Quel est ton destin personnel chez Groupama Team France ?
On doit en discuter avec Franck et Bruno Luisetti. Dans l’immédiat, je veux faire la Volvo Ocean Race avec Dongfeng à fond, on a rarement eu une pareille opportunité. Dongfeng, c’est mon bébé ; chez Groupama Team France, j’ai sauté dans le train en marche et, au fur et à mesure, on s’approprie l’équipe, ça devient mon deuxième bébé..

Tip & Shaft est le média
expert de la voile de compétition

Tip & Shaft est le média des grandes courses à la voile : Vendée Globe, Route du Rhum, Volvo Ocean Race, Solitaire du Figaro, Transat AG2R

Chaque vendredi en avant-première, par email :

  • Des articles de fond et des enquêtes exclusives
  • Des interviews en profondeur
  • La rubrique Mercato : l’actu business de la semaine
  • Les résultats complets des courses
  • Des liens vers les meilleurs articles de la presse française et étrangère
* champs obligatoires


🇬🇧 Want to join the international version? Click here 🇬🇧