Adhésifs pour bateaux de course

Comment Araldite veut s’implanter dans la voile de compétition – article sponsorisé

C’est une marque qui existe depuis plus de 70 ans… et très solide ! Araldite, ce sont des systèmes composites et des adhésifs utilisés dans des univers high-tech comme l’aérospatial, le transport, l’électronique, le bâtiment ou l’éolien. Des secteurs où les produits sont soumis à des conditions extrêmes, ce qui nécessite une forte résistance aux UV, aux variations de températures, aux intempéries, à la salinité… exactement les conditions que peuvent rencontrer les marins en course.

Le parallèle n’a pas échappé aux décideurs européens d’Araldite – dont l’un des sites de production continental est installé à Monthey, en Suisse – qui souhaitent s’implanter dans le milieu du nautisme, et particulièrement dans celui de la voile de compétition.

Un retour plutôt qu’une première, comme le rappelle d’ailleurs Patricia Albisser, responsable de la communication (Europe) chez Huntsman Advanced Materials, propriétaire américain de la marque : “Nous avons déjà fait une incursion en course au large il y a un peu plus de dix ans comme partenaire titre du mini 6.50 de Thibault Reinhart (15e de la Mini Transat en 2011) construit à 50% en fibre de lin et sur lequel nous avions utilisé nos systèmes composites et nos adhésifs. Nous en sommes ensuite sortis suite à des choix stratégiques à l’époque, mais notre intention est de revenir aujourd’hui dans ce milieu, parce que nous sommes persuadés que nos produits Araldite sont adaptés à l’univers marin.”

Les images du Vendée Globe, avec des marins couverts de colle réparant leurs avaries, ont fini de convaincre les responsables d’Araldite du bien-fondé de leur stratégie : “Quand je vois les réparations qu’a faites par exemple Jean Le Cam quand il a eu ses problèmes de fond de coque, je suis convaincue qu’il aurait fini son tour du monde bien plus sereinement s’il avait utilisé un de nos adhésifs structuraux“, avance l’Italienne Giulia Gramellini.

En charge du marketing opérationnel chez Huntsman, elle-même ancienne navigante de bon niveau international en voile légère (Formula 16 et 18, 29er, 49er…) et toujours passionnée de courses, elle a visionné de nombreuses vidéos : “Même chose pour Pip Hare avec ses safrans : notre adhésif aurait durci, même sous l’eau, bien plus vite qu’un produit similaire en époxy, cela lui aurait permis de réduire considérablement son temps de réparation, ce qui est important en course.”

Chez Huntsman, un autre responsable connaît bien l’univers de la course, puisque Clément Denis, le directeur du business development et marketing opérationnel… est un ancien du circuit Mini “Nos produits sont faciles à utiliser, intuitifs, durables et ils prennent vite. Notre objectif est que dans les années à venir les marins se disent : « Si je dois réparer, je le fais avec Araldite, parce que je sais que ça tient. » On veut qu’Araldite soit synonyme d’efficacité et de fiabilité dans des conditions compliquées.”

Professionnels ou amateurs, les coureurs ne constituent pas la seule cible visée par Araldite. En amont, la marque veut convaincre chantiers et architectes de faire appel, pour la construction des bateaux, non seulement à ses adhésifs mais aussi à ses systèmes composites éprouvés par exemple sur des Formule 1, des sous-marins ou des trains à grande vitesse.

Déterminé à s’ouvrir ce nouveau marché, Araldite ne s’interdit d’ailleurs pas, à terme, de replonger dans le sponsoring“Si on veut que les consommateurs pensent à nous, il faut créer notre histoire, valoriser notre savoir-faire, notre expérience et nos capacités d’innovation. Nous avons toutes les cartes en main pour relever le défi, mais nous n’en sommes pas encore là !” explique Giulia Gramellini.

Photo : iStock


Contenu proposé par   Logo Araldite

Tip & Shaft est le média
expert de la voile de compétition

Tip & Shaft est le média des grandes courses à la voile : Vendée Globe, Route du Rhum, Volvo Ocean Race, Solitaire du Figaro, Transat AG2R

Tip & Shaft décrypte la voile de compétition chaque vendredi, par email :

  • Des articles de fond et des enquêtes exclusives
  • Des interviews en profondeur
  • La rubrique Mercato : l’actu business de la semaine
  • Les résultats complets des courses
  • Des liens vers les meilleurs articles de la presse française et étrangère
* champs obligatoires


🇬🇧 Want to join the international version? Click here 🇬🇧