[Contenu sponsorisé] Comment All Purpose veut jouer dans la cour des grands

C’est l’histoire d’une petite voilerie qui devient grande. Longtemps couturier préféré des ministes et des régatiers de la baie de Quiberon, All Purpose entame, en cette veille de Route du Rhum, une nouvelle étape de son développement. L’objectif, désormais, est clairement d’équiper des concurrents du circuit Imoca Globe Series. “On n’a plus de complexe à proposer des produits similaires en terme de performances aux deux poids lourds du secteur que sont Incidences et North“, résume Frédéric Moreau, responsable commercial et du service après-vente, spécialiste recherché du multicoque de sport.

Et pour jouer dans la cour des grands, All Purpose lance sur le marché une nouvelle membrane, développée en association avec son partenaire historique CLM, le TPI. Fruit de trois années de développement, le “Trilam Precontrain Isotrope” est une évolution du fameux Trilam qui a fait la réputation de la voilerie morbihannaise. “Pour gagner du poids, on a supprimé l’épaisseur de film qui sert à l’étanchéité, explique Frédéric Moreau. Et on a inséré dans la membrane un lite skin et un tissé dyneema précontraint, orienté à 45 degrés, ce qui bloque les efforts dans toutes les directions.

Le TPI a d’abord été testé sur un Sun Fast 3200 en course sur la Transquadra (GV et génois medium), puis sur le Mini 747 SEAir (GV) et le Class40 Campagne de France (GV) d’Halvard Mabire et Miranda Merron. Mais le baptême du feu s’est déroulé voilà un an, pendant la Transat Jacques Vabre, où le duo Tanguy de Lamotte-Samantha Davies s’est équipé d’un J3 en TPI à bord de l’Imoca Initiatives Coeur. Un examen de passage réussi.

L’équipe rouge et blanche était déjà équipée en All Purpose – fournisseur historique de Tanguy de Lamotte depuis plus d’une décennie. Mais le changement de skipper (Sam Davies prenant la barre du projet en 2018) et l’évolution de la jauge Imoca (qui prévoit désormais 7 voiles au lieu de 8) a entraîné une remise à plat du programme de voiles. “Il a fallu les convaincre, confie Frédéric Moreau, Sam était très courtisée.” “Nous avons mis All Purpose en concurrence et nous avons décidé, avec Sam, de leur refaire confiance en commandant un J2, un nouveau J3 et une GV et, l’an prochain, un code zéro et un gennak, confirme David Sineau, le team manager. Les voiles sont belles et légères, et pour l’instant, elles vieillissent bien !

La chasse au poids est permanente en Imoca, et l’arrivée des foils rend encore plus cruciale la stabilité de forme. “Avec le TPI, le gain de poids est de l’ordre de 10 à 15%, assure Rémi Aubrun, le responsable du bureau d’études d’All Purpose. C’est énorme.” Sur le Rhum, la voilerie installée à Carnac équipera totalement ou partiellement 4 Imoca (Stéphane Le Diraison, Manu Cousin, Damien Seguin, Sam Davies) mais aussi les deux Multi50 d’Erwan Le Roux et de Thibault Vauchel-Camus, qui ont choisi le TPI pour leur gennakers. “La prochaine étape, pour nous, c’est d’être retenu sur un projet de bateau neuf en Imoca“, explique Frédéric Moreau, qui ambitionne aussi, avec l’arrivée en début d’année de Matthieu Souben au bureau d’études, de faire son retour en Figaro l’an prochain avec le nouveau monotype à foils. “On a les armes pour faire quelque chose de sérieux !