Route du Rhum, Vendée Globe, les fans veulent aussi vivre la course au large sur leur bateau. Bénéteau leur répond avec un beau produit.

[Contenu sponsorisé] Comment le groupe Bénéteau lance une marque de catas de croisière sportifs

C’est une frustration que connaissent tous ceux qui aiment aller vite sur l’eau, professionnels comme amateurs, lorsqu’ils mettent le pied à bord d’un catamaran de croisière pour une semaine en famille : le peu de sensations que proposent les produits standards du marché. Pas facile, quand on aime la glisse et le plaisir de barre de se retrouver sur une caravane, même confortable ! Le Groupe Bénéteau l’a compris, qui a lancé lors du Cannes Yachting Festival cet automne, une nouvelle marque de catamarans baptisée Excess.

L’objectif du numéro 1 mondial de la plaisance, déjà leader du marché avec ses Lagoon, est de répondre à la demande croissante « des gens qui aiment faire du bateau, pas que du mouillage« , résume Bruno Belmont, responsable création produit Excess. « Nous faisons beaucoup de retour d’expérience de nos clients et on a vu monter une envie de plus de fun et de plaisir de barre. On l’a noté, par exemple, avec le nombre croissant de propriétaires qui s’équipent de code zéro pour naviguer dans le petit temps. »

Sur le marché du catamaran de croisière, 90% des unités privilégient le confort tandis qu’un tout petit segment – occupé par Outremer et Gunboat – propose des engins performants munis de dérives, à des tarifs plus élevés. « Nous avons choisi un positionnement intermédiaire, plus sportif que Lagoon, avec un prix attractif, mais sans dérive, explique Alexandre Dauberville, directeur marketing et communication de Construction navale Bordeaux, la filiale de Bénéteau en charge de Lagoon et d’Excess. En quelque sorte, le cata des voileux, pour ceux qui en ont marre de matosser en monocoque et veulent accueillir leur famille sur un bateau qui avance. » Un positionnement loin d’être une simple niche puisque l’objectif, à terme, est de vendre plusieurs centaines d’unités par an !

Les cinq modèles d’Excess – de 11 à 15 mètres – ont d’abord bénéficié d’une baisse de poidspour gagner en vélocité : « Par exemple, le rail de grand voile est installé sur la poutre arrière et non sur le bimini, ce qui nous a permis de baisser l’échantillonnage de ce dernier« , révèle Bruno Belmont. Le ratio poids/surface de voile, avec un gréement plus élancé, a été amélioré de près de 10%, un double poste de barre à l’arrière remplace le traditionnel fly bridge qui augmente le fardage, les drosses de barre sont en dyneema pour gagner en précision et en douceur, les filières sont en textile… « Un gros travail d’optimisation a été mené avec le bureau vannetais du cabinet VPLP – designer historique des Lagoon – spécialisé dans les projets course« , précise Bruno Belmont.

Pour lancer sa marque Excess, Bénéteau orchestre une campagne de près d’un an, puisque les premiers modèles de la gamme seront dévoilés en septembre prochain, toujours lors du salon de Cannes. Au coeur de cette campagne mondiale, une course virtuelle – l’Excess Challenge – sous forme de tentative de record sur un parcours entre Barcelone et Cannes, avec, à la clé… un Excess 11 d’une valeur de 300 000 euros à gagner. « La stratégie de lancement est liée à la population visée, décrypte Alexandre Dauberville. On a donc cherché un concept en lien avec le positionnement moderne et sportif de la marque. »

D’où ce record virtuel dont la ligne de départ est ouverte à partir de ce samedi 11h TU – à l’occasion de l’ouverture du Boot Düsseldorf où seront dévoilés les premiers visuels des Excess -, pour trois tentatives maximum d’ici le 31 août. Le meilleur chrono ne gagnera pas directement le catamaran, mais verra ses chances de tirage au sort augmenter de 50%, tandis que le deuxième les augmentera de 20% le troisième de 10%.

Les organisateurs attendent… plusieurs dizaines de milliers de participants. « Le parcours de 3 à 4 jours est sympa, avec beaucoup de stratégie, de la tramontane et du mistral, les Bouches de Bonifacio à traverser, apprécie Alexandre Dauberville. Nous proposerons des analyses de routeurs et on devrait voir plusieurs skippers pro tenter leur chance. » Remise des prix en septembre à Cannes.

Tip & Shaft est le média
expert de la voile de compétition

Tip & Shaft est le média des grandes courses à la voile : Vendée Globe, Route du Rhum, Volvo Ocean Race, Solitaire du Figaro, Transat AG2R

Chaque vendredi en avant-première, par email :

  • Des articles de fond et des enquêtes exclusives
  • Des interviews en profondeur
  • La rubrique Mercato : l’actu business de la semaine
  • Les résultats complets des courses
  • Des liens vers les meilleurs articles de la presse française et étrangère
* champs obligatoires


🇬🇧 Want to join the international version? Click here 🇬🇧