Les America's Cup World Series de Cagliari ont été reportés

Coronavirus : comment la voile fait face

Spi Ouest-France, Massilia Cup, SNIM, World Cup de Gênes, étape du GC32 Racing Tour à Oman, championnats du monde de 470, Solo Maître CoQ… : de très nombreuses compétitions de voile ont été annulées cette semaine à cause de l’épidémie de coronavirus qui touche la France et le monde entier. Tip & Shaft fait le point sur les bouleversements en cours pour la voile de compétition.

Après quatre ans de Figaro, Justine Mettraux aimerait retourner sur The Ocean Race

Justine Mettraux : « J’ai vraiment envie de refaire The Ocean Race »

Après quatre saisons sur le circuit Figaro, Justine Mettraux ne s’alignera en 2020 que sur la Transat AG2R La Mondiale, afin de passer le témoin du Figaro 3 TeamWork à son compatriote Nils Palmieri. La Suissesse âgée de 33 ans, révélée en France par la Mini-Transat 2013 (2e en bateau de série), nous explique pourquoi, évoque ses projets, notamment The Ocean Race, et revient sur son parcours depuis ses débuts sur le lac Léman.

La Barcelona World Race se préparé à accueillir la classe Mini pour relancer sa course au large

Comment Barcelone développe son pôle Mini et souhaite continuer la Barcelona World Race

Après le coup d’arrêt qu’a constitué en 2018 l’annonce de l’annulation de la Barcelona World Race 2018/2019, la FNOB, qui espère toujours organiser une prochaine édition à horizon 2022, s’ouvre de plus en plus à la classe Mini, au point qu’ils sont désormais une quinzaine à s’entraîner dans les eaux catalanes. Tip & Shaft a enquêté.

Les villes investissent dans la course au large à l'image de Brest pour Brest Atlantiques

Comment les villes investissent dans la course au large

L’expérience du Fastnet, qui change de port d’arrivée, (voir notre enquête ici) et de la Transat anglaise, qui traverse également le Channel pour son départ, montre que, dans la course au large, rien n’est jamais acquis en matière de villes de départ et d’arrivée. En quête de notoriété et de retombées économiques, les collectivités déploient des stratégies variables, parfois très offensives à l’image des Sables d’Olonne, qui vient d’ajouter…

Ambrogio Beccaria Mini-Transat

Ce qu’il faut retenir de la Mini-Transat La Boulangère

La Mini-Transat La Boulangère a livré son verdict avec la victoire de Francois Jambou (Team BFR Marée Haute Jaune) en proto devant Axel Tréhin (Projet Rescue Ocean) et celle Ambrogio Beccaria (Geomag) en série. Tip & Shaft dresse un bilan de cette édition 2019 avec son directeur de course, Denis Hugues, l’entraîneur lorientais, Tanguy Leglatin, le vice-président de la classe, Sylvain Michelet, l’architecte David Raison, les routeurs Christian Dumard et Dominic Vittet.

Crédit Mutuel Class40

David Raison : « 415 milles en 24 heures, ça ne me surprend pas »

Sauf casse mécanique ou gros rebondissement, Crédit Mutuel (Ian Lipinski/Adrien Hardy) va remporter la Transat Jacques Vabre en Class40. Une grosse performance pour ce 40 pieds en forme de scow mis à l’eau le 13 août dernier et très impressionnant face aux Mach 40.3, jusqu’ici les références dans la classe. Son architecte David Raison évoque ses performances, mais aussi celles sur la Mini-Transat du Maximum Team BFR Marée Haute Jaune de François Jambou, en tête en proto, et des nouveaux Maxi de série, un peu plus à la peine.

Qui va gagner la Mini-Transat ?

90 solitaires, dont 78 bizuths, représentant 13 nationalités différentes, prendront le départ, dimanche 22 septembre à 14h15 à La Rochelle, de la première des deux étapes de la 22e édition de la Mini-Transat La Boulangère. Comme avant chaque grande course, Tip & Shaft s’est entouré de spécialistes pour évoquer les favoris de l’épreuve.

Adrien Geiger-L’Occitane : « Le Vendée Globe s’est imposé rapidement »

L’Occitane a annoncé récemment son engagement en tant que partenaire-titre d’Armel Tripon sur le prochain Vendée Globe. Un sponsor de poids pour le Nantais, qui disposera l’été prochain d’un Imoca neuf sur plans Sam Manuard : la société dirigée par l’Autrichien Reinold Geiger affiche 1,32 milliard d’euros de chiffre d’affaires dans une soixantaine de pays (dont 8% en France) et compte 8 500 employés. Tip & Shaft s’est entretenu avec Adrien Geiger, fils du DG et directeur du développement de L’Occitane.

L’engouement pour le circuit Mini ne faiblit pas

Après les premières courses en Méditerranée, la saison Mini 6.50 a débuté à son tour en Atlantique avec la Plastimo Lorient Mini qui s’est achevée dans la nuit de samedi à dimanche (victoires de Frédéric Denis et Luke Berry sur Rousseau Clôtures en proto, de Jean-Marie Jézéquel et Benoît Hantzperg en série). Comme chaque année impaire, l’engouement est très fort sur toutes les épreuves dans la perspective de la Mini-Transat La Boulangère. Tip & Shaft fait le point sur les enjeux et les tendances de cette saison 2019.