Stéphane Kerdodé (Breizh Cola) : « Notre objectif dans la voile, c’est de gagner »

Depuis 2018, la marque Breizh Cola est présente sur le circuit Figaro comme partenaire-titre de Gildas Mahé, qui a pris dimanche le départ de sa 9e Solitaire du Figaro. PDG de Phare Ouest, la société qui a lancé en 2002 le cola breton (30 millions d’euros de chiffres d’affaires et 78 salariés), le Vannetais Stéphane Kerdodé explique pourquoi son entreprise, également présente dans de nombreux autres sports, dont le football (il a été président du club de Vannes) et le cyclisme, s’est lancé dans l’aventure de la voile.

Qui va gagner la Solitaire du Figaro ?

47 marins ont pris dimanche le départ de la première étape de la cinquantième Solitaire Urgo Le Figaro à destination de Kinsale. Comme avant chaque grande course, Tip & Shaft a consulté un panel de spécialistes pour tenter d’établir un pronostic sur une épreuve qui s’annonce très ouverte, arrivée du nouveau Figaro Bénéteau 3 oblige. Ont ainsi accepté de jouer le jeu les deux derniers vainqueurs de la Solitaire, Sébastien Simon et Nicolas Lunven, mais aussi Charlie Dalin, Sam Davies, Paul Meilhat, Pascal Bidégorry, Tanguy Leglatin, entraîneur du pôle course au large de Lorient, Denis Hugues, directeur de course de la Solo Maître CoQ, Charles Darbyshire, qui dirige l’Offshore Academy en Angleterre, les journalistes Serge Messager (Le Figaro) et Frédéric Pelatan (Le Journal du Nautisme).

Alain Gautier : « La Solitaire est une excellente école de vie, de sport, de mer »

Vainqueur en 1989, 2e en 1988 et 2003, Alain Gautier a annoncé jeudi dernier qu’il participerait, à 57 ans, à sa 18e Solitaire du Figaro à l’occasion de la 50e édition qui s’élancera de Nantes. Le Lorientais revient pour Tip & Shaft sur sa longue histoire avec l’épreuve et évoque le projet Imoca MACSF d’Isabelle Joschke, dont il est le manager.

Ce qu’il faut retenir de la Sardinha Cup

Première course du nouveau Figaro Bénéteau 3, la Sardinha Cup aura été animée, sur l’eau, avec la victoire finale de Yann Eliès et Sam Davies (StMichel), mais aussi à terre avec des problèmes techniques qui auront donné lieu à de nombreuses réunions. Tip & Shaft tire les enseignements de l’épreuve avec plusieurs de ses participants (Yann Eliès, Jérémie Beyou, Anthony Marchand, Fred Duthil, Gildas Mahé et Pierre Quiroga) ainsi que le directeur de course, Francis Le Goff. 

Pierre Leboucher : « Il n’y a pas vraiment de hiérarchie sur la prochaine Solitaire »

Après quinze années dédiées à la voile olympique et au 470 en particulier – couronnées notamment de deux médailles d’argent mondiales et d’une participation aux Jeux olympiques de Londres (7e) – Pierre Leboucher s’est lancé en 2017 sur le circuit Figaro, soutenu depuis l’année dernière par Guyot Environnement. Le Nantais de 38 ans, qui a pris la 4e place finale de la Sardinha Cup, première épreuve de la saison, revient pour Tip & Shaft sur son parcours et évoque l’avenir.

Sofian Bouvet : « J’ai bon espoir d’être sur le Tour Voile »

Après avoir terminé quatrième des deux premières épreuves de la saison de Diam 24 – Sailing Arabia The Tour à Oman et le Grand Prix de La Grande Motte – Seaflotech, l’équipe lancée par Lionel Péan, ne s’est pas alignée, faute de budget, au départ du Grand Prix Atlantique, deuxième étape des Tour Voile Series, qui s’est achevée dimanche à Pornichet par la victoire de Beijaflore. Une frustration pour son skipper, Sofian Bouvet, revenu sur le circuit après une année de suspension pour trois « no shows » lors de contrôles antidopage, qui espère cependant bien être au départ du prochain Tour Voile.

Marc Guillemot s'appuie sur une longue carrière en Imoca pour le Vendée Globe pour transmettre à l'occasion de la solitaire du Figaro.

Marc Guillemot : « J’aime beaucoup la notion de transmission »

Après de longues années en Orma puis en Imoca, Marc Guillemot a décidé de revenir fin 2018 à ses premiers amours, en l’occurence le Figaro, en montant un projet baptisé Duo Mixte, avec deux jeunes retenus après une sélection, Cassandre Blandin et Matthieu Damerval, dont le partenaire, Klaxoon, a été dévoilé la semaine dernière. Chef de projet au sein de sa structure Team Sailing Organisation Guillemot, le skipper de La Trinité-sur-Mer évoque son montage et les objectifs, il parle également de sa tentative avortée de s’aligner sur la Route du Rhum l’an dernier et de son attachement à l’Imoca.

Morgan Lagravière : « J’ai envie de ré-exister »

Après avoir en vain tenté de monter un projet Vendée Globe avec Roland Jourdain et l’équipe de Kaïros, Morgan Lagravière passera plus de temps sur l’eau en 2019 : en plus de naviguer en double en Figaro 3 avec Gildas Mahé sur la Sardinha Cup et le Tour de Bretagne, il participera à la Solitaire URGO Le Figaro. Il basculera ensuite en Imoca, en tant que co-skipper d’Isabelle Joschke sur MACSF pour la Transat Jacques Vabre.

Pascal Bidégorry : « Je cherche de l’argent pour racheter Macif »

Après avoir aidé Arthur Le Vaillant à préparer la dernière Route du Rhum-Destination Guadeloupe en Class40, dans la foulée de sa victoire sur la Volvo Ocean Race avec Dongfeng Race Team, Pascal Bidégorry poursuit sa collaboration avec le skipper de Leyton, puisque les deux hommes seront au départ de la Sardinha Cup fin mars en Figaro 3. Parallèlement, le Basque cherche des partenaires pour l’accompagner en Ultim, lui qui fait également partie des potentiels successeurs de Sébastien Josse au sein du Gitana Team. Il évoque tous ces sujets pour Tip & Shaft.