Après quatre ans de Figaro, Justine Mettraux aimerait retourner sur The Ocean Race

Justine Mettraux : « J’ai vraiment envie de refaire The Ocean Race »

Après quatre saisons sur le circuit Figaro, Justine Mettraux ne s’alignera en 2020 que sur la Transat AG2R La Mondiale, afin de passer le témoin du Figaro 3 TeamWork à son compatriote Nils Palmieri. La Suissesse âgée de 33 ans, révélée en France par la Mini-Transat 2013 (2e en bateau de série), nous explique pourquoi, évoque ses projets, notamment The Ocean Race, et revient sur son parcours depuis ses débuts sur le lac Léman.

Yoann Richomme est le nouveau skipper de Racing for the Planet sur The Ocean Race

Yoann Richomme : « The Ocean Race cochait toutes les cases »

La nomination de Yoann Richomme comme skipper du VO65 Racing for the Planet sur la prochaine édition de The Ocean Race, projet soutenu par The Mirpuri Foundation, déjà sponsor de Turn The Tide On Plastic sur la précédente, a été officialisé la semaine dernière. Un projet « venu de nulle part » mais qui tombe à pic pour le double vainqueur de la Solitaire du Figaro, comme il l’explique à Tip & Shaft.

Sébastien Simon rêve de remporter le Vendée Globe pour sa première participation

Sébastien Simon : « Sur le Vendée Globe, je n’aurai pas à rougir face à la concurrence »

Vainqueur de la Solitaire du Figaro en 2018, Sébastien Simon, 29 ans, a débuté en Imoca la saison dernière, remportant notamment la Bermudes 1000 Race sur l’actuel PRB, avant de disposer, depuis juillet, d’un bateau neuf, Arkéa Paprec. Un plan Juan Kouyoumdjian sur lequel, avec Vincent Riou, manager de son projet, le Sablais a terminé 8e de la Transat Jacques Vabre, handicapé par la casse de ses deux foils. A dix mois du Vendée Globe, il revient sur cette saison 2019 et évoque son grand objectif de l’année.

Antoine Mermod prédit une année faste pour la classe Imoca

Antoine Mermod : « Pour The Ocean Race, nous sommes loin d’être inquiets »

Après une saison 2019 qui s’est achevée par la victoire du duo Charlie Dalin-Yann Eliès sur la Transat Jacques Vabre, la classe Imoca s’apprête à vivre une année 2020 intense avec deux transats au printemps (The Transat CIC et New York-Vendée Les Sables d’Olonne) puis le Vendée Globe en novembre. Tip & Shaft fait le point avec son président, Antoine Mermod.

La Barcelona World Race se préparé à accueillir la classe Mini pour relancer sa course au large

Comment Barcelone développe son pôle Mini et souhaite continuer la Barcelona World Race

Après le coup d’arrêt qu’a constitué en 2018 l’annonce de l’annulation de la Barcelona World Race 2018/2019, la FNOB, qui espère toujours organiser une prochaine édition à horizon 2022, s’ouvre de plus en plus à la classe Mini, au point qu’ils sont désormais une quinzaine à s’entraîner dans les eaux catalanes. Tip & Shaft a enquêté.

Les villes investissent dans la course au large à l'image de Brest pour Brest Atlantiques

Comment les villes investissent dans la course au large

L’expérience du Fastnet, qui change de port d’arrivée, (voir notre enquête ici) et de la Transat anglaise, qui traverse également le Channel pour son départ, montre que, dans la course au large, rien n’est jamais acquis en matière de villes de départ et d’arrivée. En quête de notoriété et de retombées économiques, les collectivités déploient des stratégies variables, parfois très offensives à l’image des Sables d’Olonne, qui vient d’ajouter…

L'architecte Juan Kouyoudjian a créé plusieurs bateaux pour le Vendée Globe et d'autres courses au large.

Juan Kouyoumdjian : « L’appétit pour le vol conduit à des bateaux trop techniques »

Son cabinet Juan Yacht Design a signé en 2019 un retour en Imoca – catégorie qui ne lui a jamais vraiment réussi – en dessinant Arkéa Paprec et Corum L’Epargne. Auréolé par trois victoires dans la Volvo Ocean Race, Juan Kouyoumdjian, 48 ans, reste l’un des architectes les plus éclectiques de sa génération. Son spectre couvre aussi bien l’olympisme (Finn) que la Coupe de l’America…