Alexia Barrier : »Je suis le petit Poucet de l’Imoca »

A 39 ans, Alexia Barrier compte à son actif une multitude de navigations, du Mini à l’Imoca en passant par le Class40, le Figaro, le circuit classique ou les superyachts. Aujourd’hui, c’est vers le Vendée Globe 2020qu’elle est tournée avec un budget réduit et sur un bateau 4myplanet qui est le plus ancien de la flotte – Le Pingouin, plan Lombard de 1998 construit pour Catherine Chabaud. La Méditerranéenne évoque pour Tip & Shaft son parcours et ce projet.

Damien Seguin : « Je n’ai pas peur de rêver grand »

Damien Seguin a remporté il y a dix jours un cinquième titre de champion du monde de 2.4 mR. Une victoire assez nette pour celui qui, né sans main gauche, est double champion paralympique, 2e de la Transat Jacques Vabre en Class40 en 2011, vainqueur du Tour Voile en 2017, 6e du dernier Rhum en Imoca. Le skipper de Groupe Apicil, désormais tourné vers le Vendée Globe, disputera en octobre la Transat Jacques Vabre avec Yoann Richomme. Il évoque pour Tip & Shaft son parcours et ses objectifs.

Yoann Richomme, marin à facettes

Désormais double vainqueur de la Solitaire du Figaro, Yoann Richomme a frappé par sa maîtrise et son apparente sérénité. S’il peut parfois donner une image de dilettante, le skipper de HelloWork-Groupe Télégramme s’avère être un travailleur acharné qui ne laisse rien au hasard. Tip & Shaft a tenté d’en savoir plus sur sa personnalité.

Adrien Geiger-L’Occitane : « Le Vendée Globe s’est imposé rapidement »

L’Occitane a annoncé récemment son engagement en tant que partenaire-titre d’Armel Tripon sur le prochain Vendée Globe. Un sponsor de poids pour le Nantais, qui disposera l’été prochain d’un Imoca neuf sur plans Sam Manuard : la société dirigée par l’Autrichien Reinold Geiger affiche 1,32 milliard d’euros de chiffre d’affaires dans une soixantaine de pays (dont 8% en France) et compte 8 500 employés. Tip & Shaft s’est entretenu avec Adrien Geiger, fils du DG et directeur du développement de L’Occitane.

Miranda Merron : « Le Vendée Globe est le plus grand défi de ma vie »

Après plus de dix ans en Class40, Miranda Merron a décidé de se lancer ce printemps sur un projet de Vendée Globe à la barre de l’ancien Great American IV de Rich Wilson rebaptisé Campagne de France. Avant le départ jeudi de la Bermudes 1000 Race, première course de la saison des Imoca Globe Series (2 000 milles en solitaire) la Britannique de 49 ans, indissociable de son compagnon Halvard Mabire – au point de lui passer la parole lors de cette interview – explique les raisons de ce choix et évoque ses objectifs sur ce qui sera son premier tour du monde en solitaire.