Marcus Hutchinson: « Je suis très partisan du rapprochement des cultures »

A 57 ans, l’Irlandais Marcus Hutchinson a derrière lui un long parcours : tour à tour coureur, architecte naval, journaliste, directeur de la communication de grands événements (Coupe de l’America, Volvo Ocean Race…), il se consacre aujourd’hui aux projets Imoca de Thomas Ruyant et de sa compatriote Joan Mulloy. Il se confie à Tip & Shaft sur l’évolution des grands évènements de la voile.

Stéphane Le Diraison : « Depuis le Vendée Globe, je ne suis plus le même homme »

Après une première campagne de Vendée Globe interrompue sur démâtage, Stéphane Le Diraison est reparti pour un tour avec un programme de trois ans d’ores et déjà sécurisé financièrement mais revu, au moins provisoirement, à la baisse par rapport au projet initial qui passait par le rachat de l’actuel Hugo Boss. L’ancien ministe s’en explique pour Tip & Shaft.

Comment ont été créées les Imoca Globe Series

Monaco accueille jusqu’au 8 juin les Monaco Globe Series, la première épreuve d’un nouveau circuit baptisé Imoca Globe Series, officiellement lancé vendredi dernier. Le successeur des Imoca Ocean Masters, lancés précédemment par Open Sports Management (OSM), est le fruit d’une année de tractations entre la classe Imoca, le Vendée Globe et OC Sport, organisateur, entre autres, de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Comment les trois parties sont-elles parvenues à créer ce nouveau circuit ? Tip & Shaft vous emmène dans les coulisses des négociations.

Le marché de l’Imoca toujours actif

Avec 24 Imoca inscrits à la Route du Rhum Destination Guadeloupe sur la liste officialisée par OC Sport Pen Duick début avril, la classe des monocoques de 60 pieds, qui pourrait être prochainement choisie comme futur support de la Volvo Ocean Race, continue d’avoir le vent en poupe. Tip & Shaft vous propose un tour d’horizon à un peu plus de six mois du départ de la Route du Rhum.

Alan Roura : « A un moment donné, il faut grandir »

A seulement 25 ans, Alan Roura est déjà reparti pour une deuxième campagne de Vendée Globe, lui qui a terminé 12e de la dernière édition sur l’ancien Superbigou de Bernard Stamm. Cette fois, le projet, toujours soutenu par La Fabrique et des partenaires suisses, est plus ambitieux et passe par la transformation de l’exMACSF de Bertrand de Broc en foiler. L’ancien ministe détaille ce projet pour Tip & Shaft.

Vincent Riou : « Le projet de Sébastien Simon me correspond bien »

Après avoir tenté de monter un projet Ultime pour participer à la course autour du monde en solitaire en 2019 à la barre de l’actuel Sodebo (en vente après la Route du Rhum), Vincent Riou va gérer techniquement et sportivement le projet Vendée Globe 2020 de Sébastien Simon présenté le 6 février dernier. Parallèlement, sur un PRB qui va être équipé de foils, il disputera la Route du Rhum-Destination Guadeloupe en novembre 2018. Autant de projets qu’il évoque pour Tip & Shaft.